L’explicite et l’implicite

L’ explicite : ce sont des phrases où l’information est claire et précise.

 

L’implicite: ce sont des phrases sous-entendues , c’est à nous,les lecteurs d’en faire la déduction,l’interprétation  de la phrase a trouvé le sujet sous-entendu.

 

Exemple explicite;je suis allée au ski cet hiver. Il a fait très beau et il y avait beaucoup de neige.

Cette phrase est claire et précise, les informations sont tout présent

.

exemple implicite:les routes sont enneigées, mes parents devraient appeler l’école.

Dans cette phrase c’est à nous de déduire que la circulation sera difficile et forte chance que l’élève arrivera  en retard.

 

Exemple explicite; Kyle est allé au ski hier ,il a fait une chute et c’est cassé la jambe exemple.

implicite: Kyle est allé au ski. Il est revenu avec la jambe dans le plâtre.

 

 

 

L’explicite et l’implicite

La définition de l’explicite : une phrase contient des informations explicites lorsque que les fait sont dit « oral ou écrit »   de façon clair, précise. Comme tout les événements passés tel qui sont.

 

George Walton Lucas Junior, née le 14 mai 1944 ( âge de 74 ans) , à Modesto dans l’état de Californie aux États-Unis. ( Cette phrase est explicite parce que c’est précis, clair et un événement du passé. )

 

La définition de l’implicite :  Une information implicite c’est lorsque qu’on le sous-entend, suggère. C’est au lecteur de faire la déduction, de distinguer pour arriver aux informations implicites.

 

https://hitek.fr/actualite/spin-off-obi-wan-kenobi-retour-george-lucas_17943    : Lien de site web

À l’occasion du discours de la conférence annuelle du parti unioniste démocrate à Belfast, il a soufflé que George Lucas voudrait réaliser un film Obi-Wan Kenobi en Irlande du Nord. ( Cette phrase est implicite parce que il a soufflé que George Lucas voudrait réaliser un film Obi-Wan Kenobi en Irlande du Nord. Ça veut dire que il a dit des infimes informations sur un prochain film avenir. )

 

 

 

 

Faire la différence entre la description, l’explication ou l’expression des sentiments

La définition de la description : par exemple : décrit un mot, quelque chose ou quelqu’un.

la définition de l’explication :  par exemple : a faire comprendre la lecture, exiger une explication.

La définition de l’expression des sentiments : par exemple : dire ça propre penser, dire c’est sentiment envers quelqu’un ou un sentiment d’une personne.

George Walton Lucas Junior, née le 14 mai 1944 ( âge de 74 ans) , à Modesto dans l’état de Californie aux États-Unis. Ses professions sont réalisateur, scénariste et producteur de films. ( Ce paragraphe est une description parce qu’il décrit cette personne. )

 

En 1969, il tourne son premier long métrage avec Warner Bros : THX 1138. Un an plus tard, le film est présenté le 19 novembre 1970. Le visionnage est affreux, critique mauvaise et pas beaucoup de vente. Lucas, décide de fonder sa propre société de production : Lucasfilm.  Il reprend le film THX 1138, il le sort en mars 1971. Le film remporte plusieurs succès critiques. ( Ce paragraphe est une explication parce que suite à une échec critique. Il décide de prendre sa propre voie dans le monde du cinéma en créent sa société de production. )

 

 

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=4924.html      

Une légende, personne ne devrait lui cracher à la gueule il a crée Star Wars.  ( J’ai trouvé, cet extrait dans les commentaires du site sur George Lucas. Je trouve que c’est une expression des sentiments. )

 

 

 

 

 

 

 

Faire le plan d’un texte informatif

 

Introduction;

Sujet amené; Il y a deux personnages fascinants de XIXe siècle.

Sujet posé; Helen Keller a été enseignée par un ancêtre suisse (enseignant de sourd-muet de Zurich)

Sujet divisé; Malgré la situation de Helen Keller (son handicape) elle a poursuivi avec acharnement ses buts et etc…

 

Développement;

Idée principale 1 : La naissance d’une petite fille qui tombe malade et que la maladie lui laissa beaucoup de séquelle physiques et quel moyen elle disposa pour communiquer et s’exprimer.

Idée secondaire1; La naissance d’une petite fille pleine de vie et de volonté.

Idée secondaire 2; À dix-neuf mois la petite fille a une maladie (fièvre cérébrale, ou scarlatine) qui la laisse des séquelles comme sourde-muette et (cécité; trouble de la vision)

Idée secondaire 3; Quel moyen vas telle prendre pour s’exprimer, ou pour exprimer les choses à un signe pour les représenter.

 

Idée principale 2; À sept ans une reconnaissance va arriver, ses parents apporte la fillette consulter un Dr, qui fait aussi l’enseignement et qui par la suite confit Helen Keller à une autre enseignante.

Idée secondaire 1; À sept ans les parents de Helen Keller conduisent la petite à Washington pour consulter Dr Alexander Graham Bell, qui enseigne le langage par signe aux sourds-muets.

Idée secondaire 2; L’éducation d’Helen Keller a été confiée à Mme Anne Mansfield Sullivan (enseignante).

 

Idée principale 3; Petite description de Mme Sullivan qui aussi, a un handicap et trouble de la vue.

Idée secondaire 1; Mme Sullivan est devenue aveugle très de bonne heure, elle a subi une intervention chirurgicale qui a recouvert sa vue.

Idée secondaire 2; Le Dr Howe a procédé à son enseignement en relief tracés sur des petits morceaux de bois, il lui a appris l’alphabet manuel, lecture et écriture.

 

 

Idée principale 4; L’arrivée de Miss Sullivan dans la vie de Helen Keller qui a pour but d’enseigner à la fillette afin qu’elle puisse communiquer et s’épanouir.

Idée secondaire 1; Miss Sullivan s’inspire de la méthode dont elle a eu pour son apprentissage et l’utilise pour celle d’Helen Keller.

Idée secondaire 2; elle lui présente de objets que Helen découvre par le toucher et lui dessine, au creux de sa main des lettres correspondantes a des mots, elle apprend des rapports entre les mots et les choses qui l’aide avec sa pensée.

 

Idée principale 5; L’apprentissage de Mme Keller s’élargie, des pensées nouvelles et parvint à écrire.

Idée secondaire 1; Le langage prend vie pour Helen, toute choses à un nom qui lui donne d’avantage une pensée nouvelle.

Idée secondaire 2; Elle arrive à tracer elle-même des lettres qui composent des mots.

Idée principale 6; Plus elle persiste plus elle acquiert du nouveau vocabulaire et découvre qu’est-ce qu’un sentiment.

Idée secondaire 1; Plus elle manipule les objets plus elle emploie de nouveaux mots et plus sa connaissance des choses s’étend.

Idée secondaire 2; Helen saisit ce que ses (PENSER), avec l’aide d’un exercice de classement de perles et son institutrice lui signifie le siège des sentiments (l’amour) pour qu’elle prenne conscience de ses liens invisibles avec les autres.

 

Conclusion;

L’univers s’arrêtait à sa propre peau, le monde pour elle c’était elle et rien d’autre, elle cédait à des colères et des crises de désespoir.

 

Elle a fini par vaincre sa maladie dont elle a été victime, avec l’aide d’une pédagogue d’exception.

 

Elles découvrent ses réalisations, un sentiment d’admiration pour son adaptabilité, son inépuisable quête de savoir et son inflexible détermination à réussir et à échapper à l’existence de morte vivante à laquelle elle semblait promise

 

Son expérience constitue à (re) découvrir et à explorer tout ce qui es en charge de l’éducation.

 Résumé de la conclusion « ses une récapitulation » (OUVERTURE);

 

 

Mon hommage à Ginette Reno

Chers amis, fille, fils, cousines, cousins, tantes et oncles,

Aujourd’hui nous nous rassemblons pour le départ de cette femme extraordinaire. Nous sommes ici avec chagrin pour lui rendre un dernier hommage qui est bien mérité. Elle laisse un vide immense derrière elle.  C’est avec beaucoup de tristesse et de compassion que je présente mes plus sincères condoléances à son conjoint, ses enfants, ses petits- enfants, ses frères et sœurs et sa famille pour leur témoigner mon soutien dans ce moment douloureux.

Comme toi, qui as fait hommage à certains chanteurs devant plus de 250 mille personnes, c’est aujourd’hui plus de la moitié de la terre qui te rend hommage.

Donc, célébrons la vie, la joie et les rires que tu nous as apportés tous au long de ta vie qui a été partagée avec nous personnellement et dans le monde artistique.

Ginette, une femme forte a su affronter les moments difficiles de sa vie. Dès sa jeunesse, elle a dû travailler, chanter dans la rue pour avoir son argent de poche pour pouvoir devenir ce qu’elle voulait devenir, chanteuse et par la suite comédienne. Elle a su nous charmer avec sa voix et nous faire rire dans les films qu’elle nous laisse en mémoire. Elle a eu trois beaux enfants qui ont fait qu’elle est devenue grand- maman.

Voici quelques phrases tirées de tes chansons:

La première qui s’applique à moi serait : » tu vivras toujours dans mon cœur »;

« L’essentiel  » est de garder sourire et joie dans notre vie en passant à toi;

Tu as fait ton oeuvre dans « La vie » de chacun;

« Reste près de mon cœur »   « Là où ça fait mal « ;

Maintenant, tu es « Mon ange » gardien.

Avant de nous quitter, tu m’as dit que tu avais accompli tout ce que tu voulais accomplir, que maintenant il est temps de nous quitter en paix et que ton oeuvre sur cette terre a été vue et entendue, que tu as pu rendre des gens heureux, donc tu pars avec un cœur comblé. Je veillerai sur mes enfants et petits- enfants tout en chantant là-haut avec les anges.

Tu laisseras un grand vide dans la vie artistique, mais surtout dans chacune de nos vies personnelles. Ta voix angélique , ton sourire contagieux, tes histoires, ta joie de vivre et ta bonne humeur que tu dégageais nous manqueront à jamais. Un cœur sur la main c’est ce que nous retenons de toi.

Ginette, chante, ris là-haut et veille sur nous. Nous, pour surmonter notre deuil nous garderons dans nos cœurs et en mémoire ta bonté, ton sourire, ta voix merveilleuse ainsi que ta bonne humeur. Le chapelet que tu m’as offert continuera de servir, surtout dans ce moment difficile.

Tu resteras à jamais dans nos pensées et nos cœurs, tu ne seras jamais oublié. Maintenant, repose en paix.

Faire la différence entre l’objectivité et la subjectivité

La définition de l’objectivité : c’est une qualité sur quelqu’un, d’un esprit ou d’un groupe sur un jugement sans faire des préférences personnelles. En ce lien au fait.

La définition de la subjectivité : c’est l’opposition de l’objectivité, car c’est l’état d’une personne sur sa réalité à travers sa conscience. Dire sa propre opinion.

George Lucas gagne 28 récompense et obtient à plusieurs autres nominations. ( La phrase est objectivité parce qu’il se lie à des faits réels. )

 

Georges en revendant ton film tu as bousillé tout ce que tu as fait avant ton art a été bafoué c’est bien dommage !        ( Cette phrase est subjectivité parce que c’est une personne qui dit sa propre opinion.)

 

 

 

 

 

Les faits et les opinions

Les faits durent le texte ce lie par exemple : des faits réels, des statistiques,  des entrevues passées, des records. Les faits sont aussi l’objectivité du texte.

Les opinions durent le texte ce lie par exemple : dire son opinion personnelle,  dire une infime opinion, dire qu’es quel pense. Les opinions sont aussi la subjectivité.

George Lucas gagne 28 récompense et obtient à plusieurs autres nominations. La phrase est un fait et un fait réel parce qu’il a des liens sur ces récompenses qui gagner. (  Cette phrase est aussi l’objectivité parce que c’est des record et des faits réels. )

Georges en revendant ton film tu as bousillé tout ce que tu as fait avant ton art a été bafoué c’est bien dommage !        ( Cette phrase est une opinion parce que la personne dit son opinion personnelle. )

Le script

Case 1 : On est dans l’entrée de la maison. La maman (Annabelle) (aux longs cheveux brun frisée. Elle porte une veste noire). Elle est accroupie et essaye de mettre le manteau de sa fille (Élisa) (environ 3 ans, cheveux courts, blonds. Elle porte des bottes brunes et a une manche de son manteau rose de mise et est entrain de mettre l’autre). Une autre fille (Sophie) les attend déjà habillée (d’environ 8 ans, cheveux blonds, longs avec des lunettes. Elles portent un manteau mauve et des bottes noires. Elle a un gros sourire). Bulle :  Sophie chante ‘’Bonne fête, grand-maman! Bonne fête, grand-maman.’’ Annabelle ‘’Oui, on y va!’’

Case 2 : On est à l’extérieur de la maison bleue. Devant la porte blanche de la maison, les 3 filles partent. Élisa a un petit ours brun pâle sous son bras. Onomatopée : Clac! (Le son de la porte qui se ferme.)

Case 3 : On est derrière une auto rouge. On voit le derrière de la tête des 2 petites filles assises sur le banc arrière de l’auto. La mère est à l’extérieur gauche de l’auto avec sa main droite sur la poignée pour ouvrir la porte. Bulle : Annabelle ‘’On y va! On y va!’’

Case 4 : L’auto roule sur la route. Il y a de la neige blanche sur les 2 côtés. Le ciel est bleu et le soleil est sorti. Bulle : Sophie : ‘’M’ma, j’ai faim.’’ Éliza : ‘’Moi ‘ssi. Moi ‘ssi.’’

Case 5 : On est à l’extérieur d’un gros centre d’achat. St-Laurent est écrit en gros sur le devant du centre d’achat. La mère est entre ses 2 filles et tient chacun d’elles par la main. On les voit de derrière marcher vers le centre d’achat. Élisa tient toujours son petit ourson dans sa main droite.

Case 6 : Les 3 filles sont assises à une table, dans un restaurant. Chacune a une assiette presque terminée devant elles. Bulle : Annabelle : ‘’ On doit y aller les filles. Grand-maman nous attend.’’

Case 7 : Les 3 filles sont à l’extérieur de l’auto. Élisa est triste. Bulle : Élisa : ‘’ Mon toutou.’’

Case 8 : Annabelle est penchée dans l’auto et cherche le toutou. Élisa pleure. Bulle : Annabelle : ‘’Je l’trouve pas, mon amour.’’ Onomatopée : WAH! WAH!

Case 9 : Les 3 filles se dirigent vers le centre d’achat. Bulle : Sophie:’’Maman, il est peut-être dans le restaurant.’’

Case 10 : Annabelle est accroupie sous la table où elles ont mangé et cherche l’ourson perdu. Élisa est à côté d’elle avec un air triste. Bulle de pensée : Il n’est pas ici.

Case 11 : Les filles sont à la caisse du restaurant et Annabelle parle avec la serveuse (Elle a environ 50 ans avec des cheveux courts gris. Elle porte une blouse vert foncé avec le logo de East Side Mario.) Bulle : Annabelle ‘’ Ma fille a perdu son petit toutou. L’as-tu vu?’’ La serveuse : ‘’Non, désolée.’’ Annabelle : ‘’OK, merci.’’ La serveuse : ‘’Attends, je crois qu’un homme plus âgé est parti avec un p’tit ours v’là 5 minutes.’’

Case 12 : Les 3 filles sont dans le corridor du centre d’achat. Elles regardent chacune dans une direction différente. Élisa pleure. Bulle : Annabelle : ‘’Yé parti.’’

Case 13 : Les 3 filles sont devant le Toys R Us. Bulle : Annabelle : ‘’Viens, tu peux en choisir un autre.’’ Élisa crie : ‘’NON! Je veux MON toutou!’’

Case 14 : Le téléphone d’Annabelle sonne. Elle répond. Onomatopée : Dring Dring Bulle : Annabelle : ‘’Allo’’

Case 15 : Cette case est divisée en 2. Sur le côté gauche, on voit la grand-mère (Environ 55 ans, cheveux gris et porte des lunettes. Elle porte un t-shirt rose et tient un téléphone beige contre son oreille.) Sur le côté droit, Annabelle tient son cellulaire contre son oreille. Bulle : Grand-mère : ‘’Salut chérie, est-ce que je peux parler à Élisa?’’ Annabelle : ‘’Oui.’’

Case 16 : À la gauche de la case, grand-mère est au téléphone. Elle tient le petit toutou dans sa main. À la droite de la case, Élisa tient le cellulaire d’Annabelle contre son oreille. Elle est assise sur un banc dans le corridor du centre d’achat, très triste. Bulle : Grand-mère : ‘’As-tu perdu ton toutou, ma cocotte?’’ Élisa : ‘’Oui, je l’trouve pas.’’ Grand-mère : ‘’Il est ici. Grand-papa l’a trouvé au restaurant.’’

Case 17 : L’auto est devant une maison grise. La porte de la maison est ouverte et grand-maman est debout dans l’entrée avec le toutou dans sa main et fait des saluts avec l’autre main. Les 3 filles sont à l’extérieur de l’auto et marchent vers grand-maman.

Case 18 : Devant la maison grise, Élisa donne un gros câlin à son petit ourson. Elle a un gros sourire. Sa grand-mère, sa mère et Sophie sont debout autour d’elle avec un sourire. Bulle : Élisa : ‘Mon toutou! Mon toutou!’’

 

Mon plan

Situation initiale : Annabelle, Sophie et Élisa partent en auto pour aller chez grand-maman pour sa fête.

Élément perturbateur : Elles arrêtent à un centre d’achat pour aller dîner. Quand elles reviennent à l’auto, Élisa s’aperçoit qu’elle a perdu son toutou.

Péripéties :

  • Les trois filles retournent dans le centre d’achat pour essayer de retrouver le toutou.
  • Sophie croit qu’Élisa là oublié dans le restaurant, mais il n’est pas là.
  • La serveuse du restaurant leur dit qu’elle croit avoir vu un vieux monsieur partir avec, 5 minutes plus tôt.
  • Les 3 filles partent à la recherche du monsieur qui est parti avec le toutou.
  • Elles cherchent longtemps dans le centre d’achat et ne le retrouvent pas.
  • Annabelle offre d’aller lui en acheter un autre, mais Élisa refuse, elle veut SON toutou.
  • Annabelle reçoit un appel sur son cellulaire.

Dénouement : Grand-maman appelle Annabelle et l’informe que grand-papa est arrivé à la maison et qu’il a trouvé le toutou d’Élisa au restaurant quand il est allé dîner.

Situation finale : Annabelle, Sophie et Élisa se rendent chez grand-maman. Élisa est très contente d’avoir retrouvé son toutou préféré.