Fiche de lecture – BD franco-belge

Partie 1: Les information générales

Titre: Les aventures de Tintin: Le lotus bleu

Série: Les aventure de tintin

Éditeur: Casterman

Collection: Casterman

Numéro: 5e Album

Auteur: Hergé

Année de parution: 1946

Nombre de pages: 62 pages

Dédicace: Il n’en a pas

 

Partie 2: Le contenu

Schéma narratif

Tintin est dans le palais de Maharadjah à Rawhajpoutalah où il reçoit un message en code morse. Il déchiffre le message. Ensuite, il lie le message et se demande ce que ça voulait signifier et d’où le message vint. Ensuite, un homme dit à Tintin: « Que le Maharadjah désire de le voir. » Tintin et Milou vont voir Maharadjah et dit: « mon cher ami, voici le célèbre fakir Cipaçalouvishni, qui va nous montrer ses tours les plus extraordinaires. » Tintin répond: « Qu’il est curieux de voir cela! » Ensuite, Cipaçalouvishni démontre plusieurs manifestations (marcher sur des bouteilles cassées, mettre des couteaux en lui, etc.). Ensuite, Cipaçalouvishni veut prédire l’avenir à Tintin. Il demande à Maharadjah s’il peut s’assoir à côté de lui et Tintin. Maharadjah accepte. Par contre, quand Cipaçalouvishni alla s’assoir, il rebondit tout de suite, car il a eu mal. Maharadjah répond: « Ah! Je comprends ce sont ces coussins… » Cipaçalouvishni répond: « Excusez-moi j’ai la peau tellement sensible. » Cipaçalouvishni s’assied sur des clous. Ensuite, Cipaçalouvishni lit la main de Tintin et dit: « Quelqu’un que vous croyez mort prépare sa vengeance. Soyez sur vos gardes et prenez garde, car je vois encore un homme, un homme à la peau jaune, cette fois… Ses cheveux noirs… Il porte des lunettes… Prenez garde il a juré votre perte! » Ensuite, l’homme dit à Tintin: « Qu’il y a quelqu’un qui veut parler avec lui dans la galerie ». Tintin et Milou vont à la galerie pour parler à l’homme. En voyant l’homme, Tintin s’aperçoit qu’il y a des cheveux noirs la peau jaune et des lunettes. L’homme veut parler à Tintin en privé; Tintin Répond: « Certainement. Nous sommes seuls ici voyons… » Tout à coup, l’homme reçoit une fléchette dans le coup avec du poison qui rend fou. Tintin demande à l’homme ce qui voulait dire vite, car le poison agit vite. L’homme répond : « Nous avons besoin de vous. Je viens de Shanghaï et rappelle-toi du nom Mitsuirato ». Ensuite, l’homme commence à danser et chanter. Tintin entend quelqu’un appeler son nom. C’était Maharadjah qui explique que le fakir s’était évadé. Tintin explique la situation à Maharadjah et qu’il doit partir en chine. Tintin prépare sa malle et lui et Milou se dirigent vers la Chine.

À l’hôtel, Tintin reçoit une lettre et se dirige vers le lieu pour raconter Mitsuhirato. Dans le pousse-pousse, un homme lit son journal et ne regarde pas où il va. L’extracteur de pousse-pousse a dit à l’homme de se tasser et il fonce dans l’homme. L’homme frappe avec sa canne l’extracteur de pousse-pousse et sacre et lui dit: « Comment as-tu osé de bousculer un blanc! » Ensuite, Tintin casse la cane de l’homme et lui réplique: « Brute! » Ceci fâche l’homme et il réplique des choses similaires. L’homme va et réplique: « Vous aurez de mes nouvelles, freluquet! … Vous pouvez y compter! … » Ensuite, l’homme entre dans un « Occidental private club », où il rencontre deux autres hommes. L’homme exagère son histoire et le deuxième homme répond: « Comme je suis le chef de la police, je vais essayer de connaître le nom du jeune homme et lui donner une leçon. » Ensuite, Tintin et Milou sont sortis du pousse-pousse et l’extracteur de pousse-pousse remercie Tintin. Ensuite, il rentre aller voir Mitsuhirato. Misuhirato explique que Maharadjah est en danger et qu’il doit retourner en Inde. C’est la raison pourquoi il a envoyé un Chinois pour lui transmette le message. Tintin explique qu’il a été frappé par une fléchette empoisonnée et qu’il avait dit deux mots: votre nom et Shanghaï. Mitsuhirato réplique: « Les scélérats! Ils ne reculent devant aucun crime… » Tintin répond: « C’est qui ça « ils »? » Mitsuhirato répond qu’il ne peut pas répondre à cela, car sa vie serait en danger et qu’il devrait retourner en Inde. Tintin dit: « Je vais faire un télégraphier au Maharadjah afin qu’il tienne sur ses gardes. » Mitsuhirato réplique: « C’est une bonne idée. J’ai oublié de te dire. Méfie-toi de tout le monde surtout les Chinois. » Ensuite, Tintin et Milou retournent à l’hôtel. En chemin vers l’hôtel, Tintin se fait suive par un Chinois. Ensuite, le chinois a sauté sur Tintin et un tireur dans une auto rate Tintin et le chinois fuit. Tintin se dit: « Qu’est qu’il se passe? » À l’hôtel, Tintin se fait apporter du thé. Tintin alla boire son thé quand quelqu’un tire sa tasse. Tintin pourchasse l’homme qui a essayé de le tirer. Ensuite, Tintin se fait arrêter par des patrouilles. Le lendemain, le chef de la police appelle l’homme (Gibbon) et dit qu’il a capturé Tintin. Ensuite, le chef de la police commande à trois patrouilles de l’assommer et de lui donner une leçon. Tintin assomme les trois patrouilles et se fait libérer. À l’hôtel, Tintin reçoit un télégramme et va dans sa chambre. À sa chambre, Milou est sur le plancher et Tintin va vite voir Milou. Tintin met Milou dans le lit et dit: « Repose-toi Milou. Ne t’inquiète pas si je rentre tard. » Tintin se rend et rencontre l’homme qui a envoyé la lettre. Tintin demande au chinois si c’est lui qui a envoyé la lettre. Le chinois ne répond pas. Tintin répond qu’il s’en va. Le chinois lui répond: « Attendez! je vais vous dire quelque chose. Lao-tzeu a dit: il faut qu’il trouve la voie! Moi je l’ai trouvé. Il faut donc vous trouver la vôtre pour faire cela, il faut que je coupe ta tête. » Tintin essaye de fuir le chinois et il réussit à assommer avec une table. Tintin aperçoit que le chinois a été piqué dans le cou avec une fléchette. Tintin demande à un policier de s’occuper du chinois fou. Le lendemain matin, Tintin et Milou retournent en Inde. Le soir sur le bateau, Tintin et Milou se font kidnapper par des Chinois.

Le lendemain matin, Tintin et Milou se réveillent dans un lit. Ensuite, Tintin essaye de comprendre ce qu’il lui est arrivé à lui. Tintin décide de s’habiller et les deux vont enquêter aux alentours. Après plusieurs portes, Tintin et Milou voient un homme. Tintin allait demander à l’homme où il était. Quand tout à coup il se tourne, c’était le fou de Shanghaï qui veut lui couper la tête. Ensuite, un homme entre dans la pièce et dit « Didi! Veux-tu cesser? » Le fou de Shanghaï répond: « Oui papa. » Ensuite, l’homme se présente à Tintin. Son nom est Wang Jen-Ghié. Wang Jen-Ghié explique à Tintin: « Didi protégeait Tintin jusqu’à ce qu’il soit empoisonné. » Il explique aussi à Tintin qu’il doit rester plus longtemps en Chine, car la société « FIS DU DRAGON » a pour lui la lutte contre l’opium et leur plus grand adversaire est Mitsuhirato. À dix heures, Tintin s’est rendu au lotus bleu et il se repose sur un lit. Un peu plus tard, Tintin remarque Misuhirato rentre et se dirige par l’arrière et ressort avec une deuxième personne. Ensuite, Tintin les suit et regarde de loin Misuhirato et l’homme près d’une traque de train qui la font exploser. Tintin, étant surpris, éternue. Les deux hommes le pourchassent. Tintin tombe par terre et frappe sa tête sur un arbre. Ensuite, un Japonais dit à la radio à tous les pays: « Des bandits chinois ont fait sauter la traque de train et qu’ils ont tué 12 Japonais. » Après, l’armée japonaise envahie la Chine. Plus tard, Tintin est dans une pièce attaché à une chaise. Ensuite, Misuhirato entre dans la pièce et dit qu’il va le libérer à la condition qu’il le pique avec le poison qui rend fou. Tintin se fait piquer et commence à chanter. Ensuite, Misuhirato met Tintin à la porte et se rend compte que le poison était de l’eau. Donc, Misuhirato allait tirer Tintin, mais son fusil ne fonctionne pas. Ensuite, il décide de poignarder Tintin, mais son couteau était en caoutchouc. Ensuite, Tintin se tourne et donne un coup de poing à Misuhirato et il tombe par terre. Tintin quitte les lieux et se dirige chez monsieur Wang (Wang Jen-Ghié). Une heure plus tard, Misuhirato dit au militaire japonais que Tintin a essayé de l’assassiner. Ensuite, Tintin marche dans le village et aperçoit un avis de recherche pour Tintin. Tintin doit se dépêcher de sortir du village. Par contre, les Japonais étaient déjà à la porte de la sortie. Ensuite, un Chinois aide Tintin à sortir du village et Tintin le remercie. En se dirigeant chez Monsieur Wang, l’auto à Gibbon passe et rentre dans le village et perçoit les affiches et dit à l’autorité japonaise: « Je l’ai vu en ce dehors du village. Ensuite, une auto blindée recherche Tintin, mais il ne réussit pas à le trouver. »

Tintin arrive chez monsieur Wang et rentre dans sa maison. La femme de monsieur Wang entre et dit: « Notre fils a une nouvelle crise de folie, Wang! De grâce, essaye de le calmer. » Tintin réconforte Madame Wang et dit: « Demain matin, je vais partir et trouver quelqu’un qui peut faire un antidote. » Le lendemain matin, Tintin, Milou et monsieur Wang sont en route vers le village. Ensuite, Tintin et Milou sortent de l’auto. Après, Tintin et Milou ont réussi à entrer dans le village en se déguisant en général. Ensuite, Tintin va voir une autorité américaine devant une barrière et il leur dit Qu’il faut des papiers. Tintin n’ayant pas de papier doit se dépêcher, car il y a des patrouilles japonaises. Donc, Tintin et Milou ont réussi à passer la barrière et réussi à fuir dans un cinéma où ils regardent les nouvelles mondiales. Durant le film, il apprend que le professeur Fan Se-Yeng a étudié sur la folie. Tintin et Milou se sont dirigés chez le professeur Fan Se-Yeng. Par contre, le professeur Fan Se-Yeng n’était pas là. Le lendemain matin, Tintin et Milou retrouvent une carte d’affaires avec le nom W. R. Gibbons. Tintin et Milou se dirigent vers le bureau de Gibbon. En rentrant dans le bureau de Gibbon, Tintin aperçoit que l’homme était le raciste qui a donné des coups de canne à l’extracteur de pousse-pousse. Tintin lui pose des questions sur Fan Se-Yeng. Gibbon répond qu’il a amené chez lui et il avait donné sa carte d’affaires. Ensuite, Tintin et Milou se dirigent chez monsieur Fan Se-Yeng une seconde fois. À ce même moment, Gibbon appelle Dawson et dit où Tintin se dirige. Dawson demande à deux policiers d’aller arrêter Tintin. En rentrant chez le professeur Fan Se-Yeng, un jeune homme dit à Tintin qu’il a reçu une lettre de son maître. Tintin lit la lettre disant que le professeur Fan Se-Yeng s’est fait enlever. Tintin dit à l’homme qu’il va trouver le professeur Fan Se-Yeng. Tintin et Milou vont, mais en sortant de chez le professeur, Tintin se fait arrêter par la police.  À la station de police, Tintin parle à Dawson pour le libérer, mais sans un papier d’autorisation à circuler sur le territoire international; Dawson a le droit d’expulser Tintin du territoire international. Un peu plus tard, Dawson expulse Tintin du territoire international et l’armée japonaise l’attend et l’arrête. Tintin se fait enchaîner et il a une pénalité de la mort. Tintin se retrouve dans une pièce et entend la porte s’ouvrir. C’était Mitsuhirato. Mitsuhirato dit à Tintin: » Je vais vous libérer à deux conditions, la première que vous vous engagiez dans nos services de contre-espionnage et la deuxième que vous me dites où est le poison. Je vais aussi vous donner 10.000$ si vous acceptez. » Tintin refuse et reste dans la pièce. Le soir même, Tintin entend un bruit venir du plancher. Ensuite, une des tuiles du plancher se lève. Tintin entre et voit monsieur Wang et fuit la prison. Le lendemain matin, les autorités japonaises et les villageois ont les nouvelles que Tintin s’est évadé.

À la frontière du village, les militaires japonais vérifient tous les bagages des villageois qui sortent du village. Une auto blindée passe la barrière. Au même moment, une des autos blindées des Japonais a disparu. Le général envoie des avions en espérant de trouver l’auto blindée. Plus tard, un des pilotes appelle le général et dit: « On a trouvé l’auto blindée et elle n’y avait personne à l’intérieur. » Au même moment, Tintin dit à Wang: « Je partirai demain matin pour Hou Kou en train en espérant de trouver le professeur. » Le lendemain matin, Tintin et Milou vont à Hou Kou. Par contre, le train s’arrêta et Tintin demanda aux passagers ce qu’il se passe. Un des passagers répond: « Le train ne va pas plus loin: la voie est coupée! » Tintin et Milou vont à pied. En chemin vers Hou Kou, Tintin et Milou voient une rivière où la voie est coupée. Tintin entend quelqu’un appeler: « Au secours! » Tintin prend l’action et sauve le garçon de l’eau et il vit. Tintin demande le nom du garçon et il répond: « Tchang Tchong-Jen. » Ensuite, Tintin, Milou et Tchang continuent leur chemin vers Hou Kou. Un peu plus tard, Mitsuhirato dit au général qu’il a reçu des nouvelles de Tintin et il se dirige à Kou Hou. Par contre, le général ne pouvait pas faire grand-chose, car Kou Hou était un territoire chinois. Par contre, Mitsuhirato a un plan.

Plus tard, Tintin, Milou et Tchang arrivent à Hou Kou. Le lendemain, les frères Dupont et Dupond sont envoyés par Dawnson pour l’arrestation de Tintin. Les frères Dupont et Dupond ont apporté Tintin au chef de police de Hou Kou. À la station de police, les frères Dupont et Dupond donnent une lettre d’arrestation de Tintin. Le chef de police rit de la lettre et dit: « Vous pouvez garder votre précieux document et partir, car Tintin est libre. » Les frères Dupond et Dupont se font sortir par des policiers. Ensuite, Tintin sort de la station de police et parle à Tchang. Le lendemain matin, Tintin, Milou et Tchang vont à un temple. En arrivant au temple, un photographe veut prendre une photo de Tintin et de Tchang. Ils acceptent. En prenant la photo, le photographe réussit à tirer Tintin dans le bras. Par contre, Tintin Milou et Tchang réussissent à arrêter le photographe. Ensuite, ils retournent à Hou Kou et partent pour Shanghaï. À Shanghaï, Tintin Milou et Tchang vont voir monsieur Wang. Une semaine plus tard, le bras à Tintin va mieux. En soirée, Tintin, Milou et Tchang vont chez Mitsuhirato. Le plan à Tintin est de pénétrer dans sa maison pendant que Milou et Tchang surveillent à l’extérieur. En entrant par une fenêtre, Tintin entend Mitsuhirato parler à une autre personne. L’autre homme dit à Mitsuhirato: « On a trouvé où se retrouve Tintin et il y a des hommes qui vont au domicile ce soir. » Tintin se dépêche et dit à Tchang de se dépêcher, car monsieur Wang et sa famille sont en danger. Tintin, Milou et Tchang arrivent au domicile et trouvent une lettre écrite: Lotus bleu. Tintin, Milou et Tchang vont au lotus bleu.

Au lotus bleu, Tintin et Tchang suivent Mitsuhirato à un port. Ensuite, Tintin se cache dans un tonneau vide. Plus tard, Tintin entend la voix de Misuhirato. Misuhirato ouvre le tonneau où Tintin était dedans. Tintin, monsieur Wang et sa femme sont attachés et Tintin voit Reberto Rastapopoulos qui dirige l’opération. Ensuite, un des hommes à Mitsuhirato donne une épée à Didi et il alla pour couper la tête à Tintin, de sa mère et de son père. Mais tout à coup, Tchang et des policiers chinois sortent des autres tonneaux et les arrêtent. Tintin est ensuite connu à travers la Chine comme un héros et les Japonais sont forcés de partir. Plus tard, monsieur Wang montre un journal à Tintin disant que Mitsurato a fait hara-kiri. Le lendemain, Tintin dit au revoir et part pour l’Europe.

 

Lieux importants

Raj britannique, Chine, Shanghai

Personnages principaux

Tintin est un jeune homme européen qui aime l’aventure et l’exploration. Milou est un fox-terrier blanc qui accompagne Tintin dans ses aventures.

Personnages secondaires

Le Maharadjah, Cipaçalouvishni, Mitsuhirato, Gibbon, Didi, Wang jen-Ghié, Fan Se-Yeng, Monsieur Rastapopoulos, Fusi-Yama, Tchang Tchong-Jen, Dupond et Dupont et (Dawson) le chef de la police

Temps, époque où se déroule l’histoire

Les Année 1930 en Chine

Thème exploités

Les problèmes entre la Chine et le Japon des année 1930

 

Partie 3: Le contenant

L’auteur utilise un registre de langue standard, car les phrases sont employées oralement et les phrases respectent la majorité du temps les règles de base de la grammaire. Il utilise plusieurs tons: le ton ironique, le ton humoristique et le ton dramatique.

Mon scénario 2

Le résumé : En été 2016, nous allions pêcher à la rivière de Gatineau sur un pont à Grand-remous. J’étais accompagnée de mon père, mon cousin et sa chienne Nala. J’avais demandé à mon cousin si la chienne pouvait venir avec nous puisque je l’adorais, c’était un berger- australien miniature.
La pêche fut bonne, mais un accident arriva. Nous étions inquiets pour Nala, serait-elle correcte?

Pitch : Une journée de pêche tourne mal lorsqu’un camion traverse sur le pont.

Scénario

Case1 :
Vers midi , nous étions près de la roulotte au camping. Kevin, mon père et moi mettions les choses pour la pêche dans le camion.
Case2 : Lorsque nous étions sur le point d’embarquer dans le camion.
Moi : Est-ce qu’on peut amener Nala?
Mon cousin : Ouais, mais tu vas devoir la surveiller.
Case3 :

Nous étions sur le pont, nous voyions le paysage : la rivière, mon père, Nala et moi.
Nous voyions que le camion était stationné sur le pont. Les chaises étaient installées, la glacière aussi. Les cannes étaient prêtes pour la pêche.

Case4 : Nous étions tous près pour pêcher.
Moi qui pense : Yay! Je suis contente que Nala soit là.
Kevin était l’autre côté du pont et parlait aux poissons : Fishyy, fishyy ,fishyyy ,come to daddy!
Case5: La pêche fut bonne, nous avions plusieurs dorés et achigans dans la chaudière.
Les autres continuaient de pêcher. Je me penchais pour regarder les poissons dans la chaudière. Poisson Onomatopée : Glou, glou, glou.
Case6 : Mon père : Il est rendu quelle heure?
Kevin : 4h30.
Mon père : Ok! Pac, pac, on range tout!

Case7 : Nous apercevions un camion (pick-up) qui arrivait vers le pont.
Onomatopée : Brrrrr
Moi onomatopée : Humm humm !! Inquiète et réfléchissant à Nala et au camion qui arrivait.

Case8 : J’allais vers Nala dans le but de la protéger du camion qui arrivait.

Case9 : Je tenais Nala par son collier. Le passage était étroit, le camion passait. La suspension semblait faible, les freins et les courroies du moteur causaient un vacarme étrange.
Onomatopée : Criiiii Doiiing Clac!

Cartouche : Nala avait peur et gémissait : iiiiii

Case 10 : Le collier de Nala glissait par-dessus sa tête et je l’échappais.

Case 11 : Nala partait en direction du camion et le camion lui passait sur le corps.
Case 12 : Nala : ahouahou!

Case 13 : Nala tournait en rond. Elle paniquait et aboyait : Houuuu houuuu
Case 14 : Je m’approchais d’elle pour essayer de la calmer et elle m’a mordu. J’avais les larmes aux yeux.
Case 15 : Kevin s’approchait de Nala et lui aussi a été mordu.

Case 16: Kevin : Attention elle va te!

Case : 17
Mon père s’approchait et se fut mordre aussi : Aiie!
Case 18 : Nala se calmait et j’allais dans le camion avec elle. Mon père et mon cousin terminaient de ranger.
Case 19 : Le ventre de Nala se contractait.
Mon père : C’était quoi l’idée de l’amener!
Moi : Sniff,sniff
Kevin : Ce n’est pas ta faute.
Puis Kevin vomit.

Case 20 : Kevin : Ma femme va capoter! Je dois trouver un vétérinaire qui prend d’urgence durant la fin de semaine!
Kevin prenait son cellulaire pour faire une recherche et faisait des appels.

Case 21 : Nous arrivions au camping et Kevin partit pour rencontrer le vétérinaire.

Case 22: Après quelques heures, Kevin revint avec Nala.
Kevin : Le vétérinaire a dit que c’était un miracle qu’elle n’ait rien! Je dois tout de même lui donner des médicaments par précaution.

Case 23 : Nala était droguée et cognait des clous. Elle ne voulait pas se coucher car son ventre était très sensible à cause d’une marque de pneu sur son ventre.
Cartouche : Elle combattit le sommeil toute une nuit et le lendemain elle réussit à se reposer.

Case 24 : Écrit : Open your eyes, miracles still happens!

Identifier l’intention de l’émetteur

Est-ce que tu remarques un thème récurrent?

Dans mon magazine, j’ai remarqué qu’ils avaient souvent des thèmes récurrents ce qui veut dire qui a plusieurs produits qui se répètent, mais ce n’est pas toujours la même marque. On y voit souvent par exemple; du parfum, du vernis à ongles, des vêtements de variétés, produit à cheveux et des bijoux.

 

Y a-t-il beaucoup de publicité? Et dans quelle proportion?

Il y a beaucoup de publicité et peu d’articles. Dans le Loulou magasine, on y trouve plusieurs images et c’est ce qui est appelé de la publicité. On attire les gens avec des images, et ça là des impacts différents. Parfois, ils sont positifs et d’autres fois négativent. Il faut faire attention, puisque certaines publicités sont faites en sorte pour que les gens se laissent emporter et en achète. Mais chaque personne a une réaction différente par le produit et c’est pour cette raison qu’il faut s’informer avant d’acheter un produit malgré toutes les informations donné dans le magazine.

Traite-t-on surtout de fait ou d’opinion?
Dans le magazine, on parle plus de fait. Mais comme qu’on voit il a une entrevue à la page 144 et ici on y voit beaucoup d’opinions. Une opinion souvent c’est qu’on explique ce que l’on pense personnellement. On applique son point de vue.

exemple:
<< j’adore sa nuance unique, very Parisienne. Je l’assortis à une petite robe noire pour obtenir un effet tape-à-l’oeil et archisexy.>>
<< la crème parfaite ultra-hydratante,douce, non collante et au parfum exquis.>>

Les articles sont-ils surtout reliés à la consommation? Au mieux-être? Au développement personnel?

L’article c’est pour le mieux-être de Ashley Smith. C’est ce qui la fait sentir bien d’avoir une trousse avec elle en tout temps. De plus, on y annonce le prix du produit pour inciter les gens en acheter.

Nous y retrouvons surtout quels types de textes? Informatifs? Expressifs? Argumentatifs?
Dans l’entrevue, je dirais que le type de texte est expressif puisqu’elle s’exprime et explique son point de vue sur chaque produit qu’elle utilise pratiquement chaque jour. Joanie Pietracupa elle lui pose des questions et elle répond avec des réponses personnelles.

Que peux-tu dire sur l’intention de l’émetteur?

L’émetteur son intention ici est d’informer les gens des goûts de Ashley Smith.

L’explicite et l’implicite

L’explicite et l’implicite

Trouve sur internet ou dans le VISA FRAN5143  à la page 41  la définition d’une information explicite et implicite.

Écris dans tes mots  la définition d’une information explicite et cite-la dans ton billet.Explique les raisons pour lesquelles tu crois que dans cet extrait,l’information est explicite.

Ensuite .écris dan tes mots la lequel  définition d’une information implicite.

Trouve un extrait de texte dans lequel tu as décelé un information implicite et cite-le dans ton billet.Précise quelle information implicite tu as pu déduire à   partir de cet extrait.

Distinguer les idées principales des idées secondaires

Distinguer les idées principales des idées secondaires

Fais d’abord la lecture du document << Faire  le plan d’un texte informatif >> que ton enseignant te remettra.

Choisi ensuite un texte d’environ 600 mots par mi ceux que tu a déjà sélectionnés en tant que source.Fais le plan complet de ce texte.

Pour cela ,identifie et identifie et indique dans tes mots les différentes parties de l’introduction,du développement(les idées principales ( habituellement une idée par paragraphe ) et leurs subdivisions,les idées secondaires) et finalement, de la conclusion.

Faire la différence entre la description,l’explication ou l’expression des sentiments

Faire la différence entre la description, l’explication ou l’expression des sentiments

Trouve sur internet la définition d’une description.Écris dans tes mots cette définition.

Trouve un extrait de texte dans lequel tu as décelé une description et cite-le dans ton billet.

Explique les raisons pour lesquelles tu crois que dans cet extrait,il y a une description.

Ensuite, trouve sur internet la définition d’une explication.Écris dans tes mots cette définition.

Trouve un extrait de texte dans lequel tu crois que dans cet extrait,il y a une explication.

Finalement,trouve sur internet comment les sentiment peuvent sa manifester dans un texte.Écris les indice qui pourraient t’indiquer que des sentiments se retrouvent dans ton texte.Trouve un extrait de texte dans lequel tu as décelé l’expression d’un sentiment et cite-le dans ton billet.Explique les raisons pour lesquelles tu crois que dans cet extrait,il y a l’expression de sentiments.

Les faits et les opinions

Les faits et les opinions

Trouver sur internet ou dans le visa frA4061 À LA PAGE 103 la définition d’un fait.

Décris ce qui distingue un fait d’une opinion.

Ensuite,trouve un extrait de texte dans lequel tu as décelé un fait et cite-le dans ton billet.

Explique les raisons pour lesquelles tu crois que dans cet extrait,il y a un fait.

Finalement,trouve un extrait de texte dans lequel tu as décelé une opinion et cite-le dans ton billet.

Explique les raison pour lesquelles tu crois que dans cet extrait,il y a une opinion.

Faire la différence entre l’objectivité et la subjectivité

Faire la différence entre l’objectivité et la subjectivité

Trouve sur internet ou à la page 32 de l’infoExpress la définition e l’objectivité et de la subjectivité dans un texte.

Écris dans tes mots la définition de l’objectivité.

Écris dans tes mots la définition de la subjectivité.

Ensuite ,trouve un extrait de texte  dans lequel tu as décelé un élément d’objectivité et cite-le dans ton billet. Explique les raison pour lesquelles tu crois que tu crois que dans  cet extrait,il y a de l’objectivité.

Fininalement ,trouvent un extrait de texte dans lequel tu as décelé un élément de subjectivité et cite-le dans ton billet.EXPLIQUE LES RAISONS POUR LES QUELLES TU CROIS QUE DANS CET EXTRAIT,IL Y A DE LA SUBJECTIVITÉ.

La tonalité du texte

La tonalité du texte

Fait une recherche sur internet sur les différent tonalités qu’un texte peut avoir.Souvent,certaines tonalités sont associées à des types de textes particuliers.

Fais une résumé de ce que tu as retenu concernant les tonalités des textes informatifs.

Ensuite,fais l’hyperlien d’un texte que tu as lu sur ton personnage.

Trouve la tonalité de ton texte explique ton raisonnement.Donne les indices qui te font croire que tu as bien cerné sa tonalité.

Comment reconnaître l’intention de l’auteur?

Comment reconnaître l’intention de l’auteur?

Fais l’hyperlien d’un texte que tu as lu sur ton personnage.

Estime l’intention que l’auteur avait lorsqu’il a écrit son texte et explique ton raisonnement.Réfère-toi aux pages 33,33a et 33b de l’infoExpress pour t’aider.

Tu peux aussi faire une recherche internet sur les intentions possible selon les types de textes.